Immersion dans l’architecture réunionnaise avec les cases créoles

Les cases creoles, un heritage culturel et traditionnel réunionnais
© Ile de La Réunion Tourisme / Emmanuel Virin

L’histoire architecturale de la Réunion

Les premiers habitants réunionnais ne sont apparus qu’il y 400 ans, en 1640. Initialement, les habitations accueillaient les colons de l’île et leurs esclaves. Appelées « paillotes » les premières cases créoles sont inspirées des habitations africaines et malgaches faites de paille. Jusque dans les années 1950, elles constitueront les principales cases créoles.

Les différentes cases créoles et leur architecture témoignent de l’évolution de l’urbanisme réunionnais au fil des années. L'architecture créole de la Réunion s'inspire aussi de celle de Pondichéry, ancien comptoir Français des Indes..

Les cases créoles, héritage colonial

Si vous visitez les différentes villes réunionnaises, vous pourrez visiter certaines cases créoles et admirer l’architecture traditionnelle de l’île. La maison à charpente, les varangues, terrasses couvertes, lambrequins, et autres frises en bois sculptées, sont typiques des cases créoles. A l’image des différents édifices religieux présents sur l’île, les cases créoles témoignent de la richesse architecturale de la Réunion.

Le circuit des cases créoles à Saint-Denis vous propose de découvrir pendant 1h30 ces vestiges coloniaux tout en écoutant quelques anecdotes historiques sur l’île.

Renseignez-vous auprès d’une de nos agences Thrifty réunion pour réserver votre location de voiture et faire le tour des cases créoles les plus typiques de l’île.

Les cases créoles à visiter

  • Case créole La Rivière Saint-Louis
  • Case créole Le Port
  • Case créole Hell-Bourg
  • Case créole Salazie
  • Case créole Saint-Philippe